Laura a fait du bénévolat sur Fraser Island

Laura fraser island

Rentrée, il y a plusieurs mois, Laura a fait du bénévolat sur Fraser Island. Elle te raconte pourquoi elle a choisit l’Australie, ce qu’elle a fait sur place ainsi que ces plus belles expériences. Voici en quelques lignes, l’histoire de Laura :

Laura a fait du bénévolat sur Fraser Island

1. Pourquoi as-tu choisis l’Australie?

J’ai bien sûr choisit l’Australie à cause du soleil !! Bon, pas que ça évidemment ! A la base je devais me rendre en Australie pour passer du temps avec une amie installée là-bas et par la même occasion apprendre l’anglais en étant jeune fille au pair! Mais en quelques jours je suis tombée amoureuse du pays et voilà que l’idée de rester un an m’a traversé l’esprit ! Une semaine après mon arrivée j’ai changé la date de mon billet d’avion.

2. Comment t’es tu préparé et Qu’as tu fait en arrivant?

Tout d’abord j’ai lu beaucoup d’articles sur des blogs ou sur facebook et j’ai regardé des super vidéos de roadtrip sur Youtube ! Voir ce que les backpackers vivent réellement donne envie de partir à l’aventure ! Je me suis beaucoup renseignée sur l’Australie, les coins à ne pas manquer etc ! J’avais l’impression qu’avant même d’y avoir mit les pieds j’en connaissais plus sur ce pays que sur la France. Ensuite j’ai suivi les étapes « classiques », demande de visa, billet d’avion puis assurance voyage. Également, se poser la question du sac à dos, de la valise, quoi mettre dedans ! D’ailleurs, je recommande une seule paire de chaussures : des tong !!

Une fois arrivée, j’ai mis de la crème solaire histoire d’être prête à savourer une petite bière en terrasse ! On était en plein été à Brisbane et il faisait très très chaud ! J’avais déjà trouvé ma famille d’accueil avant d’arriver en Australie, c’est donc elle qui m’a accueilli et m’a aidé à finir les dernière tâches administratives : ouvrir un compte en banque et acheter une carte SIM Australienne. Je suis donc restée pendant trois mois dans ma « hostfamily » à m’occuper de trois adorables filles !

laura fraser 2

laura araignee

 

3. Qu’as-tu fais pendant cette année?

Pendant ces trois mois de jeune fille au pair à Brisbane, j’ai rencontré d’autres jeunes filles au pair, j’ai amélioré mon anglais et j’ai profité de la vie comme une vrai citadine : profiter de la plage à la Gold Coast, boire des cocktails, faire du shopping et dépenser beaucoup d’argent ! Effectivement, la vie en Australie est assez chère et ce n’est pas le salaire d’une jeune fille au pair qui permet de mettre beaucoup de sous de coté. J’ai également découvert des Australiens très chaleureux et toujours prêts à aider ! Mon travail de jeune fille au pair n’occupait que mes après-midi. Je suis donc devenue bénévole à la Croix Rouge Australienne quelques matinées dans la semaine. C’est d’ailleurs en passant un entretien ou je n’ai presque rien compris que je me suis rendue compte de l’état d’esprit Australien qui est tellement différent. En effet, même si je n’ai pas postulé pour un travail payé, j’ai quand même passé un entretien et malgré mon mauvais anglais, on a quand même décidé de me donner ma chance.

A Brisbane je suis devenue super amie avec une Allemande, Lydia qui s’est achetée une voiture pour partir en roadtrip. On a donc décidé de partir ensemble, faire la côte Est et trouver du travail en ferme. Nous avons donc fait Brisbane – Cairns sans trouver du boulot tout en faisant quelques Helpx afin de rencontrer de locaux et en savoir plus sur l’Australie. Notre but ce n’était pas de faire la fête tous les soirs et de rencontrer des backpackers dans chaque petit coin de l’Australie. On voulait avant tout être émergé le plus possible dans la vie Australienne ! ( ce qui n’inclus pas de faire des barbecues tous les jours hein haha). On était déjà en fin Mai et le visa de ma pote Lydia expirait au mois de Septembre, il était donc assez urgent de trouver une ferme et faire nos 88 jours pour le 2nd visa !

laura sydney

laura fraser




Nous venions tout juste de finir les visites que nous avions prévu à Cairns et autour de la ville que je reçois un appel d’une ferme à laquelle j’avais postulé sur Gumtree ! Je me rappel encore de cette annonce qui avait l’air du boulot parfait dans une cattlefarm mais, pour une seule personne ! Or nous étions deux, mais qui ne tente rien n’a rien ! La ferme nous appelle et j’explique notre situation en essayent de négocier le job pour deux! Nous n’étions pas vraiment à la recherche d’un boulot bien payé car nous avions encore des économies de coté ! Quitte à rester ensemble, on lui a proposé de nous payer moins que le salaire initial. Et BINGO, ça a marché ! Le jour même on prend de nouveau la route et direction St Lawrence, un petit village entre Mackay et Rockampton. Notre décision de partir pour un boulot à 900km juste après un coup de fil montre bien l’état d’esprit dans lequel on est en Australie ! Je pense sincèrement que je n’aurais jamais fait ça en France. J’ai donc passé 3 mois de folie à la ferme, entourée de 2000 vaches, de ma pote Lydia, de quelques travailleurs et de la famille géniale de mon patron ! Pendant ces trois mois j’ai donné un coup de main pour le mastering, le marquage au fer mais j’ai également fait du jardinage et du nettoyage. C’était une « petite » affaire familiale du coup nous sommes devenu assez proche et la famille qui m’a emmené plusieurs fois à la pêche, en trip sur sa propriété où on pouvait voir des kangourous et des cerfs et même à la pêche aux crabes avec le bateau. Bref, une expérience géniale !

laura raod trip

laura trip

Après ces mois à la ferme, ma copine Lydia a quitté l’Australie et j’ai donc voyagé toute seule pendant deux semaines avec une voiture que j’avais loué en ReLocation. C’est à dire que j’ai payé 1$ par jour étant donné que l’agence avait besoin de quelqu’un pour conduire la voiture jusqu’à Sydney. Cependant voyager toute seule ne m’a pas vraiment plu. De plus, pendant notre trip sur la cote Est nous n’avons pas visité Fraser Island car les tours étaient beaucoup trop cher pour nous ! J’ai donc commencé à envoyer des demandes dans des agences pour être bénévole et quelques jours plus tard DropBear Adventure m’appel pour me dire qu’ils ont besoin de quelqu’un ! Je réserve direct mon billets d’avion pour le lendemain même ! Et me voilà sur Fraser Island, ou je n’ai pas porté de chaussures pendant deux mois. Encore une fois, je me suis retrouvée avec des personnes extraordinaires. Mon équipe se composait de plusieurs backpackers, tous de différents pays et notre manageuse qui était Australienne. Le point positif c’était que je pouvais explorer l’île assez souvent. Cette expérience m’a permis d’apprendre toute l’histoire de Fraser Island, qui devrait se nommer K’Gari d’après son nom initial, de voir la façon de vivre des locaux, aller à la pêche aux moules, travailler mon bronzage et avoir l’opportunité de voir des animaux sauvages comme des dingo, de très gros lézard, des baleines et des serpents super venimeux qui aiment roder autour !!

4. Raconte tes principales difficultés

Je n’ai pas vraiment rencontré de difficultés particulières en Australie, pour moi mon année de voyage est passée tellement vite car j’avais l’impression d’être dans un autre monde, sans stress, sans pression ! La seule vraie difficulté a été la communication car au début je ne maîtrisais pas du tout l’anglais.

5. Que compte tu faire maintenant?

Je suis rentrée pour Noël car mon billet d’avion était déjà réservé et pour dire la vérité je n’avais plus beaucoup d’argent sur mon compte ! En France j’ai bossé 3 mois comme saisonnière dans une station de ski pour mettre de l’argent de coté et je pars quelques mois en Ireland avant de retourner en Australie.

laura kangourou

Quel beau parcours! On sent en toi, une véritable nostalgie positive. Tu t’es investi dans ton voyage, tu n’as pas hésité à faire du bénévolat, ce qui est remarquable. Souvent pour la bonne cause et malgré un sacrifice sur un salaire, tu as pu vivre des expériences incroyables. Et surtout découvrir de fond en comble la splendide Fraser Island. Merci à toi pour ton récit.

Cheers!

_________________________________________________

 

Retrouve d’autres portraits de français partis en Australie

Ils sont partis en Australie

 

Partage

Facebook Comments

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*