Une Terre ancestrale

terre ancestrale

L’Australie, Terre Ancestrale

L’Australie, c’est une Histoire

Peuplée depuis plus de 50 000 ans par les Aborigènes, l’île-continent d’Australie a tout d’abord été accosté par des navigateurs européens.  Le néerlandais Willem Jansz devint en 1606 le premier visiteur européen à avoir identifié l’Australie. Son bateau, le Duyfken, jeta l’ancre devant cap York à la pointe Nord du Queensland.

– Lire la suite –

Aborigènes d’Australie

Ils sont le peuple natif des îles du continent Océanien. Le terme aborigène provient du latin ab origine que l’on peut traduire par « depuis l’origine ». Du point de vue du gouvernement australien, le terme aborigène désigne une personne qui a des ancêtres aborigènes, qui s’identifie comme étant aborigène et qui est reconnue comme telle par sa communauté aborigène.

serpent arc en cielD’après de multitudes recherches, on estimerait l’apparition des premiers Hommes en Australie, il y a environ 50 000 ans. Ce qui fait de ce pays, une Terre ancestrale. Isolés, ils vivent en autarcie et se développe une culture. Un des thème central de cette culture est le rêve. Selon des peintures, le Serpent en Arc-en-ciel serait sorti du sol, de la mer ou encore du ciel et ainsi crée la vie. Leurs corps donnent vie aux fleuves, aux chaînes de montagnes mais leur esprit est préservé dans le terre, la rendant sacrée au peuple aborigène. En 1788, l’Australie comptait 250 tribus, dispersées dans tout le pays, développant son propre langage, ses lois et ses frontières.

 

Les Aborigènes traversent l’Histoire

En 1770, le lieutenant James Cook prend possession des 2/3 de l’Australie. Ainsi, la période de la colonisation britannique est lancée. Cook examine le comportement des Aborigènes et stipule que c’est une communauté vivant dans la tranquillité. En 1788, Arthur Phillip, le 1er gouverneur britannique a été chargé d’établir le contact et ainsi développer un rapport sain entre les occupants et les occupés. Mais les maladies bennelong australieeuropéennes, l’alcool et l’expansion massive des colons ont subitement entraîné un effet destructeur sur la population Aborigène. Bennelong (photo ci-contre), né vers 1764 et mort le 03/01/1973 était un aborigène enlevé et servit d’intermédiaire pour les colons britanniques. Il fut le premier aborigène à être envoyer en Europe et à écrire en anglais. Beaucoup d’autres Aborigènes servaient d’intermédiaires dont des résistants militants. Yagan ou encore Pemulwuy sont des figures emblématiques de la résistance aborigène face aux colons, entraînant des incidents. Pemulwuy tue un colon, qu’il accusait d’avoir tué des Aborigènes. Les événements dégénèrent deviennent de moins en moins propices à une situation de paix et de tranquillité. Les relations colons-Aborigènes se compliquent. Les tensions sont de chaque côtés et entraînent des meurtres, des décès de maladies européennes, de l’esclavage, des massacres, des violences de part et d’autres. Les Aborigènes sont peu à peu chasser de leur Terre ancestrale, de lieux de rituels et fuient cette période de haute tension. La colonisation et la résistance durent pendant plus d’un siècle. Face à une telle atrocité et une période qui ne semble pas se terminer, cette invasion est devenue une guerre civile faisait un nombre incalculable de morts. Cet événement sombre de l’Histoire de l’Australie fait surface et le monde prend enfin connaissance de ce massacre et n’hésite pas à intervenir.

aborignèe australie

Aujourd’hui…

Les années 1930 ont vu naître l’évolution des droits civiques pour les Aborigènes. Douglas douglas nicholls australieNicholls (photo ci-contre) possède plusieurs facettes. Aborigène, devenu footballeur australien a rencontré beaucoup de problèmes de racisme. Malgré cela, il prône une réconciliation entre Aborigènes et européens. Avec l’aide de son oncle, William Cooper, à l’occasion du 150e anniversaire de la First Fleet (arrivée des premiers navires britanniques), ils lancent le Day of Mourning (jour du deuil). En 1958, il aide à fonder le Conseil Fédéral pour l’avancement des droits aux Aborigènes, mène une campagne pour inclure les Aborigènes au recensement national et sera couronné de Chevalier de l’Ordre du Mérite Britannique en 1968. Une statue est à son honneur au Parlement du Victoria.

Dans les années 50, le gouvernement mena un mouvement pour que les Aborigènes d’Australie obtiennent l’égalité et le même mode de vie que les autres australiens. Le retour vers une Terre ancestrale est également une des priorité du mouvement. Le Gouvernement et la Grande-Bretagne semble apaiser les tensions du passé. En 1972, Gough Whitlam, le premier ministre, verse du sable dans les mains de l’Aborigène militant Vincent Ligiari signifiant le retour des droits de la Terre. Dans les années 70, Neville Bonner devint le premier aborigène au Parlement fédéral. Les restitutions des Terres ancestrales se font peu à peu entraînant de nombreux aborigènes au retour vers les lieux sacrés de leurs ancêtres.

La culture, le sport et l’art sont des univers où les aborigènes existent plus significativement aux yeux du monde. L’art aborigène a acquis un statut d’art moderne, Mark Ella est devenu capitaine de l’équipe d’Australie au Rugby à XV en 2000, et Cathy Freeman a allumé la flamme olympique pour les Jeux Olympiques de Sydney.

aborigène australieEn 1992, le premier ministre, Paul Keating, communiquera sur les nombreux torts et répercussions négatives du passé envers toute la communauté aborigène. Le 26 mais 1998, des australiens Aborigènes et non aborigènes se rassemblent devant le Parlement pour y signer une demande de pardon au peuple aborigène. Cet événement aura récolté plus de 24 000 signatures. Désormais, ce 26 mai est le Sorry Day (jour du pardon) et tous les 4 ans, une marche est organisée pour célébrer ce jour. En 2000, plus de 250 000 personnes traversent le Harbour Bridge pour symboliser la réconciliation.

En 2011, le recensement national a comptabilisé environ 670 000 aborigènes, ce qui représente 3% de la population australienne. Les territoires aborigènes représentent plus que 10% du pays. Près de 30% des Aborigènes sont dans le Territoire du Nord. On estime entre 315 000 et 750 000 aborigènes avant l’arrivée des premiers colons.

aborigne australia

Rituels et coutumes

La danse faisait partie intégrante des coutumes aborigènes. Ces rassemblements sont appelés Corroboree. Lors de ces Corroboree, les aborigènes sont en communication avec les éléments qu’ils l’entourent. La plupart de ces cérémonies se déroulent dans des lieux sacrés et donc les personnes extérieurs ne sont pas autorisé à regarder ou participer.

La culture sur brûlis : afin de contrôler les incendies sauvages, après chaque mousson, les Aborigènes brûlent intentionnellement et de façon contrôlée des étendues. Cela permet de réduire et de maîtriser la végétation et ainsi préservé la biodiversité. Ne soyez donc pas étonné de voir des parcelles de forêts bruler lors de votre passage dans ces lieux sacrés. Depuis la naissance de la Vie, la population Aborigène entretiennent un lien très fort avec la nature.

Lieux ancestraux

 

australie aborigène

Art et la culture aborigène

Autre que la peinture corporelle, l’art aborigène débuta par des peinture rupestres dans les différentes grottes des lieux sacrés. De la représentation d’animaux qui l’entoure, de l’Homme, il évoque aussi le thème du rêve et de la création de la vie.

La musique et le chant sont des parties intégrantes de la culture aborigène. Le didgeridoo (ou le yidaki) est l’instrument le plus symbolique et en fait l’un des instruments à vent le plus ancien. Les percussions, représentées par 2 morceaux de bois claquant l’un sur l’autre, accompagnent souvent les chants ancestraux. Voici une vidéo, où j’ai rencontré des Aborigènes aux abord de l’Esplanade à Townsville

Le cinéma est un art qui se développe dans la culture aborigène. Beaucoup d’œuvres ont pris de l’inspiration dans cette culture. Jedda de Charles Chauvel  en 1955 a été le premier film où les acteur principaux étaient aborigènes. C’était aussi le premier film australien en couleur et il a été présenté au Festival de Cannes en 1955. D’autres films suivront tels que :

  • La Randonnée (Walkabout) de Nicolas Roeg (1971)
  • The Chant of Jimmie Blacksmith de Fred Schepisi (1976)
  • Crocodile Dundee de Peter Faiman (1986)
  • Le Chemin de la liberté de Phillip Noyce (2002)
  • Australia de Baz Luhrmann (2008)
  • Samson et Delilah par Warwick Thornton (2009)

 

Le sport est également un univers où la culture aborigène excelle. La création du boomerang est l’un des passe-temps des australiens et est devenu l’un des emblèmes de l’Australie. 2 champions du monde de boxe sont aborigènes, Lionel Rose en 1968 et Anthony Mundine en 2003. Le rugby est bien sûr un des sports national du pays et les aborigènes  Wendell SailorAndrew WalkerJim Williams et Glen Ella et Mark Ella ont porté cathy freemanles couleurs du XV australien pendant les années 1980. Nova Peris-Kneebone a marqué les esprits en remportant la première médaille d’or aux Jeux Olympiques. Cathy Freeman (photo ci-contre), après avoir allumé la torche des Jeux Olympiques de Sydney a remporté le 400m et ainsi brandit le drapeau aborigène dans une main et le drapeau australien dans l’autre.  L’autre sport ultra-populaire est le football australien, le Footy. L’ancien gouverneur de l’Australie Méridionale, Sir Douglas Nicholls était un grand champion. Et le tennis fut représenté par Evonne Goolagong dans les années 70.

 Comme dirait un humoriste français controversé « L’Histoire est écrit par les vainqueurs ». Cet article a été rédigé selon des recherches approfondies via Internet. Il y a donc aucune certitude sur la réalité des faits de l’Histoire.

australie

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*