Anthony a travaillé dans les fermes et en HelpX en NZ

Anthony est le tout premier à nous faire part de son expérience en Nouvelle-Zélande. Merci à lui d’avoir accepté de répondre à quelques questions. Il t’apportera sans aucun doute, des réponses sur un éventuel départ. Retrouve donc ici, la raison de son départ en NZ, ce qu’il a fait en arrivant et ces futurs projets.

Anthony a travaillé dans les fermes et en HelpX en NZ




Pourquoi as tu choisi de partir en NZ?


Le choix a été difficile, j’hésitais entre le Costa Rica, l’Asie (Thaïlande, Cambodge, Laos, Vietnam), l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore de faire un long roadtrip à travers l’Europe. Je souhaitais vivre une aventure qui puisse me permettre de découvrir le monde, de rencontrer beaucoup de personne, de prendre le temps de réfléchir à mon avenir et si possible de progresser en anglais. Je voulais donc un voyage qui s’écoule sur plusieurs mois.

Le Costa Rica était trop petit pour y rester un an. J’avais donc le projet de faire Costa Rica puis Équateur, mais le budget ne suivait pas. En Asie, le voyage aurait été de 3 – 4 mois maximum selon mes projets, quant à l’Australie trop grand et trop chaud pour moi…

Le choix s’est donc porté sur la Nouvelle-Zélande. En effet, c’était choisir la diversité des paysages et leur proximité et j’avais aussi énormément entendu parler de l’accueil fabuleux des kiwis. De plus, c’était parfais pour la langue anglaise. J’ai donc pris mon billet d’avion allé pour la Nouvelle-Zélande ! 😀

 

Comment t’es tu préparé ? 

J’ai passé 30 min à faire un classeur Excel en notant les lieux que je voulais visiter. Mais je me suis bien rendu compte que de un, c’était difficile d’organiser un an à l’avance ce que tu voulais faire, et de deux, que ça m’angoissait de prévoir ce que j’allais faire. Je me suis donc contenté de prendre mon billet d’avion, de regarder les formalités principales à faire (VISA, IRD, compte en banque) et de réserver mon auberge de jeunesse. Je me suis aider des forums et du groupe Facebook « Français en Nouvelle-Zélande ». J’ai aussi téléchargé Wikicamp (pour le camping gratuit) et Campermate (pour les informations en tout genre) puis j’ai acheté le Lonely Planet de la Nouvelle-Zéande (j’ai du en lire 10 pages). Je me suis dis que le voyage s’organiserait sur place… Seul bémol, j’ai attendu un peu trop le dernier moment pour préparer mes vêtements. J’ai donc été obligé de déplacer mon billet de train… ^^
 

 

Quels étaient tes plans avant de partir?

J’avais projet de partir seul effectivement. Je souhaitais vivre une aventure où je ferai ce que JE veux et où je me débrouillerais. J’avais pour projet de visiter l’ensemble de la Nouvelle-Zélande en HelpX de semaine en semaine. Quant au job, je n’y ai pas vraiment réfléchis, la seul chose qui me donnais envie était de passer l’hiver à Queenstown. J’ai discuté avec mon cousin qui était parti en Australie et il m’a dit qu’il n’avait rien prévu. J’ai donc décidé de me faire confiance, et je suis parti avec 0 plan.

 

Quels étaient tes 1eres sensations en arrivant sur place?

Une excitation énorme ! J’attendais ce moment depuis 3 ans. Enfin, mon sac à dos sur le dos, je me sentais libre de pouvoir faire ce que je voulais. Dans l’avion où à l’aéroport, j’engageai la conversation avec les gens autour de moi, et je me sentais en super forme ! Un peu comme lorsque tu gagnes au loto !

Dans les rues d’Auckland, j’étais tout excité et je souriais comme un enfant. Puis lorsque je suis arrivé à l’auberge de jeunesse (à Verandhas sur Ponsonby), j’ai posé mon sac dans ma chambre et j’ai directement cherché à engagé des conversations. À peine 5 min après mon arrivée, j’ai rencontré un groupe de français, et on a passé la semaine ensemble ! 😀

 

Qu’as tu fait en premier ?

Dès mon arrivé, je n’ai pas senti le décalage horaire, je suis donc directement sortis dans Auckland. J’ai trouvé une super brasserie, je me suis commandé un bon croque-monsieur et une bière pour fêter mon arrivée. Les jours suivants, le groupe de français connaissait très bien la région. Ils m’ont donc fais visiter Waiheke island, Devonport, Eden Park, One Three Hills et bien d’autres… J’avais un peu l’impression d’avoir des guides privés juste pour moi, c’était au top ! À côté de cela, je suis allé crée mon compte en banque et j’ai fais mon IRD number. J’ai un peu galéré car les banques ne voulaient pas me l’ouvrir (il manquait toujours quelques choses). Je me sentais assez énervé mais je n’ai pas abandonné pour autant (pas le choix)… Ça faisait partis de l’aventure. Ensuite, je n’avais réservé qu’une semaine en auberge de jeunesse, il fallait donc que je trouve ce que j’allais faire la semaine suivante… Le projet était de faire un premier HelpX. Cependant, les gens ne répondaient pas forcement où alors ce n’était pas possible de m’accueillir car il avait déjà quelqu’un. Au final, j’en ai trouvé un deux jours avant mon départ. Dans le même temps, j’ai rencontré une personne qui vendait sa voiture. Je n’avais pas vraiment prévu d’en acheter et je n’ai pas mal hésité… Ces deux jours étaient un peu speed, la voiture et le fait de ne pas trouver d’HelpX me stressé un peu. Au final je n’ai pas acheté la voiture et en milieu de semaine, j’ai pris le bus pour un HelpX à Waipu.

 

Qu’as tu déjà fait ?





Pour le moment, en trois mois, j’ai visité toute la région au dessus d’Auckland et la péninsule du Coromandel. Ce sont vraiment des régions magnifiques. J’ai fais une semaine d’HelpX à Waipu où l’ambiance était très décontractée. Il avait une baignoire chauffé au feu de bois dans son jardin. C’était un belle expérience. Les semaines suivantes, je suis allé une semaine en helpX sur la côté ouest d’Auckland vers Muriwai, deux semaines en helpX à Whangarei puis j’ai pris une semaine pour me faire un roadtrip et finir le northland : Bay of island, Cape Reinga, Omapere, etc…

J’ai adoré ces premières expériences, chaque jour était différent. Je progressais énormément en anglais et j’apprenais pleins de choses : sur les animaux, sur la végétation, je visitais, je faisais des randonnées. Le voyage quoi !

Ensuite je suis venu dans un camping dans le Coromandel pour y passer l’été. Je bossais le matin deux heures pour payer mon hébergement. Par la suite, j’ai eu l’opportunité de bosser dans le bar du camping pour un travail payé. Cela a duré deux semaines, mais vu qu’il n’y avait pas trop de monde, la patronne m’a trouvé un travail dans les kiwis et les avocats.
J’ai donc eu l’occasion de grimper dans les arbres pour attraper les avocats et c’était une expérience formidable ! Je conseille à tous voyageurs de tester cela. Retour en enfance ! 😀

Quant aux rencontres, c’est tous les jours. Dans le camping, tous les lieux sont propices au rencontre. Je demande simplement aux gens d’où ils viennent et ce qui leur a donné envie de partir. Le contact est très facile. J’ai rencontré des grands, des petits, des filles, des garçons, des jeunes, des vieux, des néozélandais, des chinois, des française, des australiens, … bref ! Des gens du monde entier !

Par la suite, cela m’est arrivé de rencontré une dizaine de personne en même pas une heure. Les gens sont sociables et ne se prenne pas la tête. Il suffit d’engager la conversation, et le contact se fait.

 

Que va tu faire dans les prochains mois ?

C’est une très bonne question… est-ce que tu en as une autre ? Sérieusement, je pars prochainement en road trip un bon mois et demi avec d’autres voyageurs pour finir l’ensemble de la Nouvelle-Zélande (si le budget le permet). Par la suite, l’hiver va arriver et je souhaite trouver un travail en tant que dj à Queenstown ou encore Wanaka. Je cherche une ambiance festive pour la saison hivernale. Cela sera aussi l’occasion de me refaire des sous. Par la suite, je ne souhaite pas rentrer en France pour le moment, de nombreuses autres destinations m’attirent comme la Nouvelle-Calédonie, les îles Fidji ou encore la côte est australienne. Cependant cela dépendra énormément de mon budget… Le budget est un peu le seul frein. Je souhaite aussi faire un peu de bénévolat. De préférence en amérique du sud et avec des enfants, notamment en développant des ateliers autour du théâtre d’improvisation. Les enfants sont porteurs de l’avenir, je trouve donc important de travailler avec eux. Je souhaite aussi créer mon entreprise sur internet, notamment pour partager mes voyages (j’aime bien ce côté un peu reporter) mais aussi pour aider les gens au niveau de la prise de parole en public. J’ai des projets de coaching, d’écrire un livre, et de créer des ateliers en théâtre d’improvisation. Tout est déjà dans ma tête, mais il va falloir du temps pour mettre tout cela en place… Bref ! En seulement trois mois de voyage, j’ai énormément évolué sur le plan personnel. Tout ce que j’ai fais jusqu’à aujourd’hui n’était pas prévu… alors il n’est pas facile de prédire les mois à venir. On va laisser un peu faire les choses, et on verra ce qu’il en advient….
MERCI à Anthony d’avoir partagé ton expérience. Tu as vécu des premiers mois incroyable. Je te souhaite plein de réussite pour continuer à visiter le reste de la NZ, car tu découvriras des paysages époustouflants, surtout dans l’île du Sud. Retrouve tout son univers sur son blog perso www.anthonylafond.fr

Articles qui vont t’intéresser :

que faire en arrivant en nzQue faire, ou visiter en NZ? Si vous n’avez pas réservé de véhicule et que vous souhaiter vous en procurer un, c’est le moment. Pour vous aider, référencez-vous via cet article « Acheter/louer un véhicule ». Par contre, si vous avez été plus prévoyant et moins fougueux, il est temps de récupérer votre véhicule sur place en NZ. Retrouvez le Visitor Centre de la ville pour…lire la suite


parcs nationaux en nouvelle zelandeLes Parcs Nationaux en NZ. La Nouvelle-Zélande est un pays secret mais qui regorge de nombreuses curiosités. Des grands espaces, des étendues de verdures et des parcs nationaux époustouflants. Des lieux exceptionnels, des paysages, une faune et une flore uniques au monde…lire la suite


Partage

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Specify Facebook App ID and Secret in the Super Socializer > Social Login section in the admin panel for Facebook Login to work

Specify Twitter Consumer Key and Secret in the Super Socializer > Social Login section in the admin panel for Twitter Login to work

Specify LinkedIn Client ID and Secret in the Super Socializer > Social Login section in the admin panel for LinkedIn Login to work

Specify Google Client ID and Secret in the Super Socializer > Social Login section in the admin panel for Google Login to work

Specify Instagram App ID and Instagram App Secret in the Super Socializer > Social Login section in the admin panel for Instagram Login to work