Sandrine a obtenu la nationalité Néo-Zélandaise en 2012

Sandrine a obtenu la nationalité Néo-Zélandaise et nous fait part de son témoignage. Tu trouveras son parcourt et son Histoire…

Qui es-tu?

Sandrine, bientôt 44 ans. J’habite à Christchurch depuis 2016 mais avant ça j’étais à Auckland pendant 12 ans. J’ai fait des études dans le tourisme mais j’ai toujours bosser dans l’administration en rapport avec le tourisme. Après mon arrivée en NZ, je me suis orientée vers la traduction étant parfaitement bilingue et j’ai créé ma société Can Can Translations en 2014. J’aime la nature et des ballades avec ma chienne et mes enfants sont le passe-temps favori du week-end. On aime beaucoup skier en hiver.

Aujourd’hui à Rolleston en Nouvelle-Zélande, mariée à un kiwi depuis 3 ans.

Pourquoi as-tu choisi la Nouvelle-Zélande ?

Après avoir vécu un an au États-Unis quand j’avais 20 ans, parler l’anglais me manquait énormément. Je suis tout d’abord partie en Angleterre pendant 5 ans puis j’ai suivi des amis en Nouvelle-Zélande en 2004 et je ne suis jamais repartie.

J’étais en visa vacances travail, puis je suis passée à un visa de travail puis résidence et nationalité en 2012. J’ai travaillé pendant 12 ans à AUT comme administratrice pour l’école d’anglais, international house dans un CDI puis pareil à University of Canterbury comme administratrice de Health Sciences pendant 2 ans.

Comment se sont passés tes premiers mois?

Je suis arrivée en mai 2004 avec assez d’argent sur mon compte en banque pour quelques semaines. Pour mon voyage, je ne me suis pas préparée. Je suis juste venue en ayant dans l’optique de trouver un boulot en CDI.

J’ai trouvé un job à l’université 10 jours après mon arrivée. Je suis restée chez mes amis pendant 4 mois avant de trouver une collocation.

Tout a été très facile et j’ai adoré la culture kiwi. Je me suis tout de suite sentie chez moi. La seule chose qui m’a choquée était de voir les enfants sans chaussures et les rues vide dès 21:00.

nationalité Néo-Zélandaise

Qu’as-tu fait sur place?

J’ai de suite commencé à travailler en faisant des week-ends à visiter le pays avec un gros road trip en mars 2005 dans l’île du nord et un autre en janvier 2019 dans l’île du sud. J’ai rencontré des amis par un site de l’époque et par le travail.

nationalité Néo-Zélandaise
nationalité Néo-Zélandaise
nationalité Néo-Zélandaise
nationalité Néo-Zélandaise

Pourquoi était-ce important pour toi d’avoir la nationalité Néo-Zélandaise?

Tout simplement parce que je me sens autant Kiwi que française. Ça fait partie de moi.

La culture très relaxe des Kiwis me convient parfaitement bien. L’absence de pression sociale quant à l’apparence est une bouffée d’air frais. C’est agréable de pouvoir aller chercher son courrier en robe de chambre et pantoufles ou aller au supermarché sans chaussures sans avoir peur d’être jugé.

Que vas-tu faire dans les prochain mois?

Je vais continuer à vivre ma vie de Franco-kiwi à Rolleston en espérant que le business reprenne vite une fois sorti de la crise du Coronavirus.

Prévois-tu un retour en France?

On ira éventuellement passer un an en France mais aucun plan d’y retourner pour de bon.

Site officiel de la Nouvelle-Zélande

nationalité Néo-Zélandaise

https://www.newzealand.com

Tout savoir sur la Nouvelle-Zélande

L’arrivée de l’explorateur Abel Tasman sur les terres de la NZ fût naître de scènes de combat. Envoyé par le gouvernement britannique, James Cook (qui avait déjà découvert l’Australie) est envoyé en 1768. Il est chargé de décrire et d’explorer les terres néo-zélandaises…lire la suite