Sous-marins français, incident entre la France et l’Australie

sous-marins français
Sous marin Suffren

Un incident diplomatique important est ouvert entre la France et l’Australie. L’histoire des sous-marins français a fait l’effet d’une bombe. La France a subit un très mauvais coup de la part de l’Australie en annulant un très gros contrat pour l’achat de sous-marins français. Mais pourquoi ont-ils fait cela? Quelles sont les conséquences pour la France? Et comment vont être les futures relations franco-australiennes?

Incident diplomatique entre la France et l’Australie, pourquoi?

Cet incident purement politique a crée un vaste débat. Les politiques français sont montés au créneau et ont fait connaitre leur mécontentement et leur grande déception. Pourquoi l’Australie n’a pas respecté ses engagements?

Les australiens avaient négocié un contrat en 2016 pour l’achat de 12 sous-marins. L’accord a été signé avec la société française Naval Group pour un montant de 56 milliards d’euros. La bataille fut rude puisque les français ont remporté le contrat face à de nombreux concurrents telle que TKMS, la firme allemande. Remporter ce contrat était une immense fierté et une importante consécration pour l’armée française. Il y avait de grands espoirs dans la vente de ces 12 sous-marins français.

Le gouvernement français a donc très mal perçu ce revirement de situation. Le Président de la République ou le Ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian se sont exprimés : « Je suis en colère, ça ne se fait pas entre alliés », « C’est un coup dans le dos ».

sous-marins français

Annulation du contrat de sous-marins français, quelles conséquences?

Le gouvernement australien a confirmé l’annulation de ce gigantesque contrat le 15 septembre 2021.

Mais pourquoi ce virement de situation au dernier moment ? Pourquoi ne pas respecter ces engagements et le contrat qui a été signé 5 ans plus tôt?

Le gouvernement australien a changé d’avis. Leur choix premier portait sur des sous-marins français à propulsion conventionnelle (diesel électrique) qui devaient donc être acheté à la France. Mais ceux-ci présentent plusieurs inconvénients. Ils doivent souvent remonter à la surface et s’expose donc à une visibilité trop importante vis-à-vis de rivaux. Or, les sous-marins américains sont eux, à propulsions nucléaires. A l’inverse donc, ils peuvent rester immerger et n’ont absolument pas besoin de remonter à la surface. Un avantage très conséquent pour l’armée australienne. Le contrat américain permet également aux australiens de collaborer plus facilement avec les navires des armées britanniques et américaines.

On pourrait donc comprendre le retournement de veste de l’Australie. Seulement, la France disposait de sous-marins à propulsion nucléaire. Mais pourquoi l’Australie a-t-elle demandé des sous-marins à propulsion conventionnelle alors? Le mystère reste là et l’agacement et toute l’ironie de cet incident est marqué sur ce point. Nous savons de plus, que les australiens avaient refusé d’avoir des sous-marins à propulsion nucléaire. Il était même hostile et interdit d’en posséder dans ses ports…

De plus, comme les australiens ont changé d’avis au dernier moment, le délai de livraison sera encore plus long que le délai français. Une perte de temps considérable pour un si gros projet.

Pourquoi les australiens ont choisis les sous-marins américains?

Il faut savoir que plusieurs incidents ont éclaté entre l’Australie et la Chine. Des incidents encore une fois politique et qui ont créent des légères tensions. Il faut également savoir, mais c’est bien plus palpable que, les Etats-Unis sont en guerre contre la Chine. Et ce contrat de sous-marins entre Etats-Unis et Australie, permettrait de conserver une certaine puissance de dissuasion face aux chinois, dans toute la région indopacifique.

Vis-à-vis de la Chine, les Etats-Unis ont tout intérêt de s’allier avec d’autres nations pour couvrir cette zone et montrer sa puissance navale. Les américains ont été offensifs et un rôle majeur dans l’annulation de ce contrat.

sous-marins français

Comment vont être les futures relation entre la France et l’Australie?

Cet incident va créer des tensions entre les deux pays. La France a vécu cet évènement comme une trahison. Comment l’Australie peut-elle annuler des contrats qui ont été signés?? Une lourde bataille juridique sera mise en place et l’Australie devra verser des pénalités sur l’annulation de ce contrat.

Naval Group qui avait remporté ce contrat, va pouvoir s’en remettre mais cela va bien entendu engendrer une perte conséquente de chiffre d’affaires pour le secteur naval français. Les français seront donc bien plus attentifs à l’égard de prochaines discussions commerciales avec les anglo-saxons. Ce qui va créer une très grande méfiance et donc une perte de confiance.

On sait que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie ont établi partenariat historique sur toute la zone indopacifique. Sans doute pour impressionner et faire face à la Chine, qui sont les principaux rivaux des Etats-Unis.

Cette histoire de sous-marins français est bien plus qu’une histoire de gros sous. C’est surtout une histoire géopolitique. L’Australie souhaite agrandir et renouveler sa flotte navale. Les Etats-Unis voient là une superbe opportunité d’agrandir leur présence dans la zone pacifique. Les Etats-Unis doivent faire face à la Chine et ils ont donc besoin de coopérer avec l’Australie, en proposant leurs propres sous-marins. L’Australie s’est vu donc choisir son allié en privilégiant les Etats-Unis, ce qui va sans doute électriser les rapports avec le gouvernent français…en espérant que cela n’engendre rien de négatif dans le WHV